Bienvenue sur


Mardis 3 et 17 Mai 2005
Enviado el 06 mai 2005 à 18:51:30 CEST
Compte-rendu de la séance précédente
Nous avons projeté lors de ces 2 soiréees:
  • Milacik de Dana Polakovirova, Slovaquie. Une animation d’une minute à la fraîcheur enfantine qui a atteint le niveau international. Une petite fille achète avec sa mère un petit chien dans un supermarché. De retour à la maison, il passe son temps à manger grâce à sa jeune maîtresse et à dormir pour en faire finalement éclater les murs.
  •  La Conférence, 4’ de Gordon Bulloc, Angleterre. Un conférencier arrive dans une salle de collège, un soir alors qu’aucun auditeur n’y est encore installé. Plus d’une heure se passe sans que quiconque n’arrive. Le conférencier s’agite dans des fondus enchaînés et accélérés multiples, termine par un casse-croûte pour finalement ranger sa sacoche. Au départ, il s’arrête devant l’affiche du programme: il s’agit de l’apathie dans la société d’aujourd’hui, thème qui n’a à l’évidence intéressé personne, peut-être parce que le conférencier était connu pour ne pas entrer dans ce cadre apathique.
  • The Dragonfly Storm, vidéo de 15’ de Sharam Mackree, Iran. Un film attachant, travaillé en noir et blanc avec des images doublées en couleur mais un peu mystérieux de par sa langue d’origine. Les sous-titres anglais, tellement brefs et peu lisibles, sont restés peu explicatifs. En fait, c’est très simple : dans un immeuble, l’électricité pose problèmes. C’est gênant car c’est l’anniversaire de Parnaval, l’épouse. Son mari ne peut la joindre au téléphone ; son appel sera enregistré sur le répondeur: en arrivant, il invite sa voisine à la fête et elle lui demande de rallumer le compteur. En fait, l’épouse a déjà appelé un électricien avant de mettre en place avec une échelle des ampoules colorées. La voisine qui veut se sécher les cheveux descend au compteur. Un docte personnage tient une conférence sur l’autre vie, sur les jeunes qui cherchent à se suicider et sur les Dragonflies, (libellules), qui causent des tempêtes par le battement de leurs ailes. Ceci nous vaut de beaux plans subjectifs de l’insecte en vol qui visite tout l’appartement avec un bourdonnement plus ou moins réaliste. C’est en voulant l’exécuter du haut de son échelle que Parnaval se tue, et non pas par le court circuit auquel on s’attendait. Finalement, l’insecte est estourbi par l’électricien sur l’interrupteur. Tout ça mérite une 2e projection, ce qui a été fait le 17 Mai.
  • L’AMOUR de Charles Ritter, un plan séquence noir et blanc de 7’ porté par l’actrice, Béatrice Dardenne. Médaille d’Or 2004 bien méritée.
  • Les 7 Aviateurs dans une version raccourcie de 24' ; l'analyse qui en est faite sur ce site reste valable.

 
Identification
Surnom/Pseudo

Mot de Passe

Vous n'avez pas encore de compte?
Enregistrez vous !
En tant que membre enregistré, vous bénéficierez de privilèges tels que: changer le thème de l'interface, modifier la disposition des commentaires, signer vos interventions, ...

Liens connexes
· Plus à propos de Compte-rendu de la séance précédente
· Nouvelles transmises par bernard


L'article le plus lu à propos de Compte-rendu de la séance précédente:
Mardi 19 Avril 2005


Article Rating
Average Score: 0
Votes: 0

Please take a second and vote for this article:

Excellent
Very Good
Good
Regular
Bad


Options

 Format imprimable Format imprimable


"Mardis 3 et 17 Mai 2005" | Connexion/Créer un compte | 0 commentaires
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer
All logos and trademarks in this site are property of their respective owner. The comments are property of their posters, all the rest © 2005 by me.
You can syndicate our news using the file backend.php or ultramode.txt
PHP-Nuke Copyright © 2005 by Francisco Burzi. This is free software, and you may redistribute it under the GPL. PHP-Nuke comes with absolutely no warranty, for details, see the license.
_PAGEGENERATION 0.11 _SECONDS