Bienvenue sur


Réflexions sur les Rencontres de Vaucresson
Contributed by artistpalette on 07 mai 2004 à 16:21:55 CEST
Informations générales à propos du club Cette première participation à ce niveau en tant que réalisateur-cadreur-ingénieur du son-régisseur-chef opérateur- décorateur-maquilleur ... Bref en tant qu’amateur non-professionnel, s’est révélée très instructive outre bien sûr le plaisir de partager quelques heures de bonheur avec les cinéastes-vidéastes d’Ile-de-France.

Instructive ? La qualité des films présentés me permet de traduire ces séances de projection en leçons de réalisation... Il faut savoir mettre son amour-propre de côté car il y a beaucoup à apprendre des autres…quand on sait avec humilité regarder, écouter, analyser. Il faut comparer avec ses propres réalisations, cela permet de mettre en évidence ses propres points faibles, voire ses lacunes. Les échanges avec les membres d’autres clubs sont aussi une source inépuisable d’informations tant théoriques que pratiques. Certains se proposent avec beaucoup de gentillesse de "donner un coup de main " pour le prochain film, conseillent, offre de prêter du matériel même fort onéreux etc …Et des sympathies se révèlent, des amitiés se nouent… Il y a beaucoup de personnes agréables, modestes et dont le bon sens leur permet de relativiser l’importance, dans la société actuelle, de cette passion qu’est l’image animée. D’ailleurs ce sont ceux-là qui partagent… Instructive ? La tâche de juré n’est pas facile…comment départager tant de bonnes réalisations ? Cette année nous avons eu la chance d’avoir des jurés très compétents, dont les capacités d’analyse ne cédaient en rien à leur ouverture d’esprit… Et la pertinence de leurs commentaires en est une éclatante traduction. Une de leurs remarques en est particulièrement symptomatique : de nombreux films auraient pu être réalisés autrement. Instructive ? Cela fait en effet des années où pendant quelques heures de loisir par mois j’essaye de faire des films qui soient de bonne facture c’est – à – dire agréables à voir , du genre qui appelle de la part du spectateur la réflexion "  c’est déjà fini ? " J’ai dû apprendre, au sein et avec l’aide de mon club, un peu de tous les métiers du cinéma, me former pour savoir trouver la documentation dont j’avais besoin, améliorer ma rédaction de textes ce qui était loin d’être ma meilleure matière etc…Et je suis satisfait de cette progression…mais il m’a fallu 10 ans, 20 ans ? d’heures de loisir chichement comptées. Faire du cinéma vaille que vaille, cela me distrait. Mais voilà naïf que je suis : à Vaucresson j’ai brutalement pris conscience que ce cinéma que je viens de décrire, eh bien il devient rare. J’apprends que nos amateurs et pas seulement ceux des écoles et des filières multimédia, s’entourent de techniciens professionnels : son , éclairage, maquillage, décoration, cadreur, opérateurs, script et j’en passe…Comme les comédiens doivent être de bons comédiens, on ne se contente même plus d’amateurs… et dieu sait s’il y en a beaucoup et si nombre d’entre eux, parmi les troupes de théâtre amateur sont prêts à participer à un tournage…non au lieu de cela, on prend des professionnels ! Et comme il n’y a pas de limite au ridicule, l’amateur non-professionnel organise un casting ( là au moins il devient opérateur) de dizaines de personnes, comme " pour de vrai " Non ! Cessons de singer le cinéma professionnel, conservons tout ce qui fait la richesse, la fraîcheur et l’originalité de du cinéma non-professionnel et traitons des sujets que ne feront jamais les pros. Le plaisir intense de ce cinéma n’est-il pas justement de tout faire soi-même ? Et c’est très encourageant de voir qu’un film comme " Novice à Luang Prabang " est sélectionné pour le National. Ce film est remarquable et possède toutes les qualités d’un film d’amateur…et pourtant je déteste les films " ethniques " sur l’Asie. Finalement je vais essayer " un vrai film ". Je viens juste d’apprendre que Ken Loach (un copain de mon anglais de gendre) va m’apporter bénévolement son expérience pour mon prochain film. Il a un scénario qu’il faut raccourcir (une vétille pour son scénariste !), il aura le concourt gracieux de toute son équipe technique. Quant aux comédiens ils seront anglais puisque ce sont ceux de " The Navigators ". Finalement mon travail sera surtout de traduire et de faire les sous-titres (à moins que les studios de Londres ne me les fassent gratuitement !) et de mettre mon nom sous la rubrique réalisateur. Mais souhaitons que le sujet ait l’heur de plaire…

 
Identification
Surnom/Pseudo

Mot de Passe

Vous n'avez pas encore de compte?
Enregistrez vous !
En tant que membre enregistré, vous bénéficierez de privilèges tels que: changer le thème de l'interface, modifier la disposition des commentaires, signer vos interventions, ...

Liens connexes
· Plus à propos de Informations générales à propos du club
· Nouvelles transmises par bmanu


L'article le plus lu à propos de Informations générales à propos du club:
Festival International du Film Numérique de Mantes


Article Rating
Average Score: 5
Votes: 2


Please take a second and vote for this article:

Excellent
Very Good
Good
Regular
Bad


Options

 Format imprimable Format imprimable


"Réflexions sur les Rencontres de Vaucresson" | Connexion/Créer un compte | 0 commentaires
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer
All logos and trademarks in this site are property of their respective owner. The comments are property of their posters, all the rest © 2005 by me.
You can syndicate our news using the file backend.php or ultramode.txt
PHP-Nuke Copyright © 2005 by Francisco Burzi. This is free software, and you may redistribute it under the GPL. PHP-Nuke comes with absolutely no warranty, for details, see the license.
_PAGEGENERATION 0.18 _SECONDS